Deux mots clés pour retrouver notre site sur le net: Sess dz


Breaking News

Revue de Presse Nationale

Revue de Presse Internationale

Communiqués et declarations

Historique de la lutte de l'ENSA ex-INA

mercredi 22 février 2012

Université Mentouri de Constantine: Mise au point du collectif d’enseignants du département de langue et littérature françaises

Mis en cause publiquement par les déclarations du chef de département de langue et littérature françaises (Faculté des lettres et des langues, Université Mentouri Constantine), publiées dans les éditions du dimanche 20 février 2012 des quotidiens régionaux An Nasr et L’Est républicain, le collectif d’enseignants regroupés dans un mouvement de refondation du travail pédagogique et de l’éthique au niveau du département apporte les clarifications suivantes aux lecteurs et à la communauté universitaire :
1. Les doléances de ce collectif d’enseignants du département de langue et littérature françaises ont été exposées dans une lettre-pétition adressée, dès le 16 décembre 2011, à M. le doyen de la Faculté des lettres et des langues et débattues avec lui, en toute sérénité, en plusieurs circonstances. Deux journées de protestations ont été organisées le dimanche 29 janvier 2012 et le jeudi 17 février 2012 pour faire connaître à la communauté universitaire (enseignants, étudiants et travailleurs) l’expression profonde d’une défiance envers une gestion du département erratique, autoritaire et contraire aux dispositions légales. Une rencontre avec le collectif d’enseignants – sanctionnée par l’établissement d’un procès-verbal et émargement – a été tenue, le 29 janvier 2012, à la demande de MM. le directeur de la pédagogie de l’Université, le doyen de la Faculté et son adjoint chargé de la pédagogie et de la scolarité, mandatés par les autorités de l’Université. Au cours de cette rencontre, les enseignants ont soulevé – dans le détail - en toute responsabilité, comme ils continuent à le faire aujourd’hui encore, les nombreux  manquements critiques à la gestion de leur département par son chef actuel.

2. Tout en se gardant d’étaler sur la place publique des questions sensibles – et souvent choquantes - qui appartiennent à la communauté universitaire et qui doivent trouver leur réponse dans le cadre du fonctionnement réglementaire de l’Université, le collectif d’enseignants du département de langue et littérature françaises dénonce la désinformation et la manipulation à grande échelle des journaux et de leurs lecteurs entreprise par le chef du département.

3. Contrairement à ce qu’il a pu faire accréditer dans les journaux - qui n’ont malheureusement enregistré que son seul point de vue - la démarche du collectif d’enseignants du département de langue et littérature françaises n’est pas motivée par les ponctions qui ont été faites sur les salaires et primes de rendements, sans aucune justification administrative ou pédagogique, pour plusieurs d’entre eux à titre de représailles. Les enseignants, jetés en pâture sur la place publique et dénoncés comme absentéistes, n’ont jamais renoncé à leur charge ni déserté les amphithéâtres et les salles de cours.
Il semble que l'entrée "dialogue" n'existe pas dans le dictionnaire employé par l'administration de l'UM de Constantine qui est allée jusqu'à procéder à des ponctions sur les salaires et autres primes de rendement des enseignants
4. Il faudra bien que la sérénité revienne au département de langue et littérature françaises de l’Université Mentouri Constantine. Ce chef de département, connu pour ses incessants dépassements à l’éthique du travail universitaire, doit partir. Ceux qui contestent la perversion de sa gestion ne sont pas, comme il l’a fait entendre dans les colonnes de journaux, des "semeurs de trouble" et des  "porteurs de banderoles aux slogans virulents". Mais des enseignants qui ont le souci de leur mission pédagogique, qui ont décidé, face à ses infamies morales et ses dérives antiréglementaires répétées, d’exercer dans le respect du fonctionnement de l’Université leur devoir de vigilance.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
SESS, Syndicat des Enseignants du Supérieur Solidaire | 2011-2015 | Revez notre newsletter