Deux mots clés pour retrouver notre site sur le net: Sess dz


Breaking News

Revue de Presse Nationale

Revue de Presse Internationale

Communiqués et declarations

Historique de la lutte de l'ENSA ex-INA

jeudi 10 mai 2012

ENSA: Appel aux collègues de l'ENA El-Harrach (09 mai 2012)

SESS/ENSA El-Harrach

09 Mai 2012

APPEL AUX COLLÈGUES ENSEIGNANTS

Cher (e) collègue,

Depuis plus de quatre (04) mois, notre établissement connaît un événement grave qui ne cesse de s'amplifier avec toutes les conséquences qui en découlent : un collègue, accusé d'une faute professionnelle alors qu'il ne s'agit que d'une erreur d'appréciation reconnue, a été sanctionné voire humilié par une commission dite ''interdisciplinaire '' malgré les nombreuses tentatives d'appels à la raison de certains collègues enseignants.

Comme cette sanction ne semblait pas suffisante, la justice en a été saisie par la direction de l'ENSA. Et pourtant, la première sanction, que nous trouvons DEMESUREE par rapport à l'erreur commise, reste toujours de rigueur.

Devant cette situation gravissime, l'on est en droit de s'interroger sur le sens de cette procédure disciplinaire ''à deux vitesses'' : A qui profite t-elle ?

Il est temps que chacun de nous prenne conscience des répercussions négatives que peut induire une telle situation au niveau de la PEDAGOGIE (bradage de l'enseignement de certains modules) d'une part, et de l'esprit de collégialité, sérieusement entamé, qui doit nous guider d'autre part. Ce problème, qui n'a que trop duré, nous interpelle tous et surtout devant l'apathie de la tutelle qui ne semble pas s'inquiéter outre mesure.

Cher (e) collègue ! Le devoir de chacun d'entre nous est de participer à un débat général entre enseignants dont l'unique but est de rétablir notre collègue dans ses droits et de tourner une fois pour toute cette page sombre de l'histoire de notre école!

Que chacun d'entre nous, en son âme et conscience, médite sur les réponses à une série de questions fondamentales: 

1. L'erreur commise par notre collègue (qui a tant donné à cette école) mérite-t-elle une telle sanction ?

2. En réalité, ne s'agit-il pas d'une erreur provoquée par un dysfonctionnement de l'administration (défaut de réponse à une demande de sortie d'un matériel expérimental) ?

3. Peut – on être accusé d'avoir ''volé'' un matériel alors qu'on en a, au préalable, adressé une demande d'autorisation à la direction restée sans réponse? Auquel cas, il s'agirait d'un ''vol préalablement annoncé'' ?

4. Est – ce la seule personne à avoir sorti du matériel ''expérimental'' pour le déroulement des essais expérimentaux ou sorties pédagogiques ? N'avons – nous pas fait sortir, un jour ou l'autre, tel ou tel matériel pour le déroulement des essais de nos étudiants qui ont eu lieu à l'extérieur de l'école ?

5. Enfin, cette ''petite histoire'' méritait-elle d'être amplifiée au point de créer un climat de ''tension'' et de ''suspicion'' au sein de notre établissement au moment même où le corps enseignant est invité à débattre et discuter sur la ''plateforme de construction'' de la grande Ecole.

Ce débat auquel vous êtes vivement invités se veut constructif, équitable et salutaire conformément à l'éthique universitaire.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
SESS, Syndicat des Enseignants du Supérieur Solidaire | 2011-2015 | Revez notre newsletter