Deux mots clés pour retrouver notre site sur le net: Sess dz


Breaking News

Revue de Presse Nationale

Revue de Presse Internationale

Communiqués et declarations

Historique de la lutte de l'ENSA ex-INA

mardi 28 février 2012

Historique des problèmes qui entravent le bon fonctionnement des activités du departement d’Anglais

Dimanche 26 Fevrier2012. Réunion des enseignants du département d’Anglais
Après affichage des résultats des examens de rattrapage (Septembre 2012)et suite aux demandes de recours d’un petit groupe d’étudiants recalés, le rectorat n’a pas ouvert de dialogue avec les enseignants à ce sujet. Par contre, il a fait des promesses écrites aux étudiants concernant le rachat à partir d’une note variant entre 09-9.20.

Le rectorat a enjoint le chef de département de procéder à des rachats supplémentaires sur la base de nouveaux critères proposés par ce groupe d’étudiants.

Refus du chef de département après consultations avec les enseignants et en référence aux textes en vigueur.
Par représailles, une minorité d’étudiants a procéder à la fermeture du département ainsi que de la salle des enseignants bloquant ainsi le fonctionnement normal des activités du staff, notamment les corrections du concours du Magister qui étaient en cours de finalisation.

Absence de réaction du rectorat à la suite de la fermeture du département d’Anglais par les étudiants grévistes (la fermeture a duré 5 à 6 semaines).
Le rectorat impose un nouveau délai de recours. Il fait appel également à une commission d’enquête issue d’universités hors de la wilaya d’Alger.

Concrètement, il impose une nouvelle période de recours en sus de celle prévue dans la marche ordinaire et décide d’une double correction.
Ouverture du département par les membres de ladite commission aux fins d’examiner les recours tandis que de plus en plus d’autres recours affluent.

A la demande de la commission d’enquête, les enseignants du département se sont mobilisés pour procéder à une double correction et ce, durant toute la 1ère semaine des vacances d’hiver (16-20 Décembre 2011). 

Finalement, celle-ci a été refusée par le rectorat qui prend les mesures suivantes :
  • Saisie des copies des étudiants ayant formulé des recours pêle-mêle, dans un désordre total (1er test, 2e test synthèse et rattrapages, feuilles blanches et dans certains cas copies sans sujet attenant  ni  barême : au total 1350 cas (chiffres du rectorat),
  • Envoi des copies à corriger à l’extérieur de l’université, 
  • Limogeage du chef de département d’Anglais (M. MANSOURI) par le rectorat.

Re-fermeture du Bâtiment B par les grevistes.
Réunion enseignants-doyen le Dimanche 19 Fevrier 2012 pour information sur les résultats de la contre-correction ainsi que la nécessité de dégager des candidatures pour le poste vacant de chef de département.
Les enseignants se réunissent de nouveau et décident de surseoir à toute candidature.

Suite a la réclamation faite par le vice-recteur chargé de la Post-Graduation de prendre les copies du concours du magister, les PV de délibération , les sujets ainsi que la liste des enseignants ayant préparé, surveillé et corrigé les épreuves du concours sur la base d’un courrier datant du 19 Février (jour de la réunion avec le doyen) émanant du vice-Rectorat chargé  de la Post-Graduation, les enseignants se réunissent.

Dans le courant de la même semaine la présidente du CSD, ainsi que trois enseignants du Magister de littérature ont été auditionnés par une commission d’enquête diligentée par le doyen et présidée par le vice-recteur chargé de la pédagogie.
Mercredi 22 février : affichage par les services du rectorat de nouveaux PV avec de nouvelles notes.  Les enseignants refusent de valider ces notes.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
SESS, Syndicat des Enseignants du Supérieur Solidaire | 2011-2015 | Revez notre newsletter