Deux mots clés pour retrouver notre site sur le net: Sess dz


Breaking News

Revue de Presse Nationale

Revue de Presse Internationale

Communiqués et declarations

Historique de la lutte de l'ENSA ex-INA

lundi 16 janvier 2012

Le Quotidien: Les étudiants du département du Génie maritime en grève ouverte

Après une année de leur première action, les étudiants du département de Génie maritime sont montés hier, au créneau. Les protestataires ont bloqué l'administration de leur département et ont entamé une grève ouverte pour exiger l'amélioration de leurs conditions et la concrétisation des promesses données. Des promesses qui n'ont pas été tenues depuis le premier mouvement de protestation du 20 février 2011.

Après avoir tenté toutes les démarches pour amener les responsables de l'établissement à concrétiser leurs promesses, les étudiants ont décidé, après avoir informé tous les responsables, d'entrer dans une action de protestation à compter d'hier, afin de faire valoir leurs revendications qu'ils qualifient de légitimes.

Les manifestants ont été invités au dialogue par les responsables de leur département, ce qui ne les a pas convaincus. Les étudiants sollicitent une intervention rapide des responsables de l'université de l'USTO pour trouver les solutions idoines à leurs problèmes. Dans une lettre adressée au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ces derniers (des différents niveaux : Licence, Master, Ingéniorat d'Etat), de Génie maritime de l'IGCMO, (système LMD) relevant de l'université des Sciences et de la Technologie d'Oran Mohamed Boudiaf, mettent l'accent sur l'absence de relations entre les entreprises et le département en évoquant une raison peu convaincante, à savoir que l'activité ne fait pas partie de la Fonction publique et cela signifie clairement la non-reconnaissance de cette spécialité. Aucun étudiant de la dernière promotion, n'a trouvé de travail.

Dans leur lettre, les étudiants exigent aussi la mise en service du bassin de carénage inauguré en 2007, ainsi que l'acquisition de nouveaux moyens et équipements pédagogiques pour les laboratoires des travaux pratiques et les ateliers de Génie maritime, la signature d'une convention entre l'université et les entreprises spécialisées pour d'éventuels stages pratiques, entre autres. Toutes ces défaillances, selon eux, diminuent considérablement le niveau de leur formation.

Il est à signaler que suite au premier mouvement de protestation, la sous-direction de l'évaluation et du suivi pédagogique du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait informé les services concernés qu'un exemplaire de l'annuaire des enseignements supérieurs sera remis à la direction générale de la Fonction publique pour l'informer des différentes formations dispensées dans les établissements du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

De son côté, la direction du Développement de la prospective, en date du 6 mars 2011, a notifié au rectorat de l'USTO, qu'un montant de 150 millions de dinars a été débloquée pour l'équipement de l'Institut de Génie maritime de l'USTO ( bassins de carénage et de manœuvrabilité.

J. Boukraâ, Le Quotidien d'Oran du 16 Janvier 2012

http://www.lequotidien-oran.com/pdfs/16012012.gif

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
SESS, Syndicat des Enseignants du Supérieur Solidaire | 2011-2015 | Revez notre newsletter